Le musée des Machines

Cie Le Chant du Ressort et Cie Les Objets perdus

 

Il s'agit d'une exposition et d’un spectacle, d’un spectacle et d’une exposition, d’une expo-spectacle, fruit de la collaboration entre la compagnie Le chant du ressort et la compagnie Les objets perdus.

 

 De la renaissance, Léonard de Vinci en est une figure emblématique ; sa peinture est mondialement connue, et ses machines également : les fameuses ailes, le rêve d’Icare, sa vis aérienne, préfigurant la conception de l’hélicoptère... Ses inventions qui sont dessins et maquettes aujourd’hui, ont créé des vocations, qu’elles soient d’ingénieurs spécialisés, d’artisans, de concepteurs d’objets insolites.

 

 

L'exposition

Recréer, imaginer, transformer, utiliser, raconter. Nous cherchons à réutiliser, à donner une autre vie : recréer des machines à partir d’objets à recycler, à jeter, se servir des dessins de Léonard pour fabriquer ; mais aussi, présenter de nouvelles machines, concevoir de nouvelles inventions rêvées, un dialogue entre les époques.

 

Des machines à voir, à entendre et à manipuler.

 

 

Le spectacle :

Le mélange des genres, l’interaction culturelle, théâtre – exposition. Un parcours insolite, une visite guidée théâtralisée à travers l’histoire de la Renaissance et des conceptions, des inventions. Un ou des guides, nous entraînant au coeur des machines, de leur fonction, de leur bruit.

Ce n’est pas un musée, loin de nous cette prétention, c’est une déambulation, qu’elle soit en libre accès ou théâtralisé, pouvant s’inscrire dans tous lieux : Parcs, cours, rues, villes, jardins, châteaux, écoles…

 

Plonger le spectateur dans un univers imaginaire, visuel, sonore autour des machines et de l’histoire.

 

Les constructions présentées ici ne sont pas des inventions ni des
reproductions des machines de l'inégalable Léonard de Vinci.
Ce sont des déclinaisons ludiques, des extrapolations libres, des digressions
mobiles autour de ses recherches mécanoïdes, comme autant de petits
hommages au grand maître qu'il fut.
La mécanique est magique. Pour mieux saisir cette aspect mystérieux des
machines, les visiteurs sont invités à les actionner par le biais de manivelles.
À travers elles, ils pourront sentir le mouvement se développer, se propager
et se transformer au milieu d'obstacles judicieusement disposés. Le résultat
obtenu, pour être tout à fait prévisible n'en est pas moins surprenant.
Et voilà ce qu'on pourrait appeler la Magie Transparente : rien n'est caché,
on comprend tout, et pourtant on s'étonne parfois jusqu'à s'émouvoir de ce qui
se produit sous nos yeux par un simple jeu d'objets qui se bousculent, s'attirent
et se repoussent.
C'est fou ce qu'on peut faire avec les mains !